Deezer cherche à stopper les versions pirates qui « volent » son catalogue

A keyboard icon for piracy beside letter v and nCe n’est pas nouveau, à l’image des industriels du cinéma, l’industrie de la musique est particulièrement préoccupée par la piraterie.

La répression est d’autant plus difficile à mettre en place qu’il existe encore aujourd’hui un véritable flou juridique.

La France bien évidemment ne fait pas exception à la règle.

Deezer, le géant musical francophone du streaming doit lui aussi faire face à cette menace.

De nombreuses applications permettent en effet de télécharger librement et illégalement de la musique depuis son catalogue. Deezer tente donc tant bien que mal de se débarrasser de ces versions pirates.

Deezer lutte contre les applications qui « pillent » son catalogue

Aujourd’hui, il existe bien des façons pour les internautes d’écouter de la musique librement mais illégalement. Les torrents bien sûr mais aussi les portails de téléchargement direct ou encore l’extraction de flux pour ne citer que ces méthodes.

Et si l’industrie musicale bataille contre toutes ces méthodes, bien des problèmes existent encore.

Ainsi des plateformes de streaming légitimes telles que Spotify par exemple ou encore Tidai sont utilisées fréquemment pour extraire de la musique. C’est la même chose pour le géant francophone de la musique : Deezer.

En effet, grâce à diverses applications, n’importe qui peut accéder à la bibliothèque de Deezer et télécharger ce que bon lui semble. Sans rencontrer aucun problème majeur.

Si on prend par exemple l’application Deezloader, c’est très facile d’accéder à des pistes de très bonne qualité, avec titres et balises appropriées. Vous avez envie de télécharger un album complet en un seul clic, aucun problème.

Et c’est bien là le problème pour Deezer. Même chose pour une liste personnalisée d’une dizaine de chansons. Avec cette application (et bien d’autres) en un clic le tour est joué.

Mais aucune solution efficace ne semble trouvée

Bien évidemment ce genre d’application ne plait pas du tout à Deezer. L’entreprise fait donc de son mieux pour les abattre. Pas plus tard que cette semaine Deezer a ainsi envoyé un avis à la plateforme de développement Github. Plusieurs de ces outils étaient montrés du doigt.

« Les projets suivants mettent à disposition une version piratée de Deezer ou une application pour télécharger de manière illégale le catalogue musical de Deezer. Ces outils violent nos droits et ceux qui nous concèdent leur musique.

Nous vous demandons donc de supprimer immédiatement tous les projets correspondants aux URL ci-dessous. Tous projets en relation avec ces derniers doivent également être supprimés. »

Github a réagit promptement. L’accès aux applications telles que Deezloader, DeezerDownload, Deeze, Deezerio Deezit ou encore Deedown a ainsi été supprimé. Désormais les utilisateurs qui cherchent à accéder à ce genre d’application voient apparaître le message suivant : 

« Application non disponible suite à une décision de la DMCA ».

Si la DMCA s’efforce donc de rendre indisponible de tels projets, au moins sur Guithub, ces applications fonctionnent toujours. Elles sont ainsi largement accessibles via d’autres sites ou forums.

Leur utilisation semblant être surveillée, il semblerait donc tout de même prudent de les utiliser via un VPN comme Hidemyass, NordVPN ou VyprVpn. Grâce à une navigation sécurisée et anonyme plus rien à craindre.

Ça fait un moment déjà que ces outils existent. Et malgré les récents efforts de Deezer, la musique s’écoutent toujours sans souci !

Deezer qualifie bien évidemment ce genre d’application de versions pirates dangereuses. Mais pour le moment l’entreprise ne semble pas en mesure de les stopper. Ce qui en réalité est plutôt inquiétant pour le géant du streaming…

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.