T411 et Zone-téléchargement : comment se portent les clones ?

Tous les amateurs de torrents le savent : deux mastodontes de la scène française ont récemment fermé… Nous parlons évidemment de t411 et de Zone-téléchargement.

Mais comme c’est toujours le cas lorsqu’une célèbre plateforme ferme, des clones et autres « héritiers » plus ou moins légitimes apparaissent.

Ces nouveaux sites cherchent à récupérer trafic et utilisateurs des anciens. Certains réussissent avec succès cette tentative de remplacement.

D’autres non. Nous avons donc décidé aujourd’hui de nous intéresser à ceux qui ont pris la relève avec brio…

t411 : deux clones sortent du lot

Après 3 ans d’enquête internationale, t411 tombait ! En juin 2016, le site historique était stoppé net. La plus grande bibliothèque de torrents francophones disparaissaient suite à une collaboration entre les autorités françaises et suédoises.

Mais la marque et le prestige du site n’ont pas pour autant été effacés. Deux clones plus ou moins directs sont rapidement sortis du lot: t411.si et YggTorrent.

Le premier a donc opté pour copier visuellement au détail près le site originel. L’interface est la même, le nom également. Pourtant t411 deuxième du nom n’est en rien fidèle au fonctionnement du premier.

Le clone a abandonné le système de ratio et il utilise un tracker public (contre un tracker privé pour l’original=. Qu’à cela ne tienne, la copie se porte à merveille : les internautes sont en effet au rendez-vous.

D’après les statistiques de SimilarWeb le site aurait bénéficié de 11,5 millions de visites au cours du mois d’août.

Et selon un tweet de l’équipe, t411 compterait (toujours en août) plus de 150 000 membres pour 50 000 torrents disponibles ! En quelques mois d’existence seulement, c’est une véritable prouesse.

Mais l’autre « héritier », YggTorrent, fait encore mieux. Bien que le site n’ait pas repris ni le nom ni l’interface, il a réussi à se faire une place.

Un exploit en quelque sorte. YggTorrent a par contre opté pour reprendre le fonctionnement de son inspirateur : système de ratio, tracker semi-privé : inscription gratuite et libre mais obligatoire.

Et là aussi ça a marché. Le site compterait ainsi plus de 400 000 membres aujourd’hui ! Et toujours d’après les chiffres de SimilarWeb, le site aurait bénéficié de plus de 14 millions de visites durant le mois d’août.

Les internautes qui se rendent sur ce genre de sites devraient toujours se protéger avec un VPN comme Hidemyass, VyprVpn pu NordVPN.

Ils bénéficieraient ainsi d’une connexion sécurisée et anonyme. Ces sites étant extrêmement surveillés notamment par Hadopi, mieux vaut être discret. 60% des internautes seraient français tandis que 80 % de toutes les visites sur le site proviennent au total de 5 pays : la France donc suivie de la Belgique, du Canada, de l’Algérie puis de la Suisse.

Et pour Zone-téléchargement ?

Pour zone-téléchargement, le constat est le même : une forte progression de la fréquentation au cours des derniers mois. Depuis la fermeture du dinosaure en novembre dernier, le nouveau site rencontre une très bonne popularité.

Si le site n’a pas encore atteint la fréquentation de l’ancien, il n’a pas à rougir. En quelques mois il s’est lui aussi hissé dans le top 200 des sites les plus visités en France.

Il faut dire que seule l’extension (.ws désormais) change. En effet, le design, le nom, le fonctionnement, les options et fonctionnalités : tout est identique !

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.