VPN en russie : l’interdiction c’est finalement pour bientôt

russian flag on a pole over beautiful skyNous vous en avions parlé auparavant et l’information se confirme finalement. Les VPN en russie vont bientôt être interdits.

Le bannissement de ces technologies d’anonymat est en effet programmé pour le 1° novembre.

Reste à savoir maintenant si ce blocage pourra techniquement être mené à bien.

L’interdiction des VPN en russie programmée pour novembre

En Chine, les VPN sont de plus en plus souvent bloqués. Leur interdiction totale est d’ailleurs prévue pour février 2018. Moscou a donc décidé d’imiter Pékin et va même le devancer.

Les VPN en russie vont en effet être interdits d’ici 2 mois. Décision qui confirme donc une tendance liberticide du web en Russie.

Vladimir Poutine a en effet déjà sévit sur la toile. L’interdiction des logiciels américains sur le sol russes n’était donc qu’un avant-goût.

Diverses lois avaient récemment été votées. Il y a peu, une nouvelle législation imposant aux FAI de conserver les informations de leur clients pendants 6 mois est rentrée en vigueur. Une autre oblige les sites web à avoir une représentation physique sur le sol national…

La Douma et le Conseil de la Fédération de Russie viennent donc d’approuver cette nouvelle mesure restrictive : Tor, proxy et VPN vont donc être interdits.

Le terrorisme, l’excuse parfaite…

Comment justifier que les VPN en russie soient désormais interdits ? Alors… ? Le terrorisme bien sûr ! La menace terroriste, la sécurité nationale et bien évidemment la protection du citoyen sont vraiment du pain bénis pour tous les dirigeants autoritaires.

La suppression des libertés individuelles en échange d’une plus grande sécurité (même factice) n’a malheureusement rien de nouveau.

Officiellement l’interdiction des VPN en russie va permettre de lutter contre la diffusion de la propagande djihadiste. La communication entre d’éventuels terroristes cherchant à organiser des attentats sera également rendue plus difficile…

Mais il ne faut pas s’y tromper. La suppression de service VPN comme par exemple NordVPN, Hidemyass ou encore VyprVpn va surtout permettre de contrôler et faire taire l’opposition.

De nouvelles élections sont en effet prévues pour le printemps prochain.

Mieux vaut prendre toutes ses précautions pour faire taire les opposants au régime. La censure, comme toujours ne sert qu’au pouvoir qui la met en place.

Comment chanter une autre chanson lorsque c’est toujours la même musique que l’on entend ?

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.