Foxtel demande le blocage de 128 noms de domaines pirates

Hand stop shown by businessmanFoxtel s’est de nouveau présenté à la Cour Fédérale de Sydney, en Australie.

Le géant de la télévision payante a porté plainte pour que des sites « pirates » soient bloqués dans le pays.

Pas moins de 128 noms de domaines, tous liés à du piratage de contenus télévisuels ou de films sont ainsi dans la ligne de mire. Pour Foxtel, les FAI devraient interdire l’accès à ces sites.

Pour le juge en charge de l’affaire, cela ressemble au « Whack-a-mole » ou jeu de la taupe…

Une nouvelle plainte de Foxtel

Depuis 2015, l’Australie s’est dotée d’une législation controversée. La nouvelle loi permet de faire bloquer des site « pirates » dont les serveurs sont situés à l’étranger au niveau des FAI.

Richard Freudenstein, le directeur de Foxtel a ainsi déclaré que « ces sites ne sont pas dirigés par des esprits nobles. Ils ne luttent pas du tout pour la liberté d’internet. Ils sont au contraire dirigés par des criminels qui volent le travail créatif d’autrui pour gagner de l’argent ».

Foxtel s’était bien évidemment prononcé et avait soutenu vivement la mise en place de la nouvelle loi relative au droit d’auteur. Et dès décembre 2016, c’est avec plaisir et succès que l’entreprise l’a utilisée.

La société avait ainsi réussi à obtenir le blocage dans le pays de The Pirate Bay, Torrentz, IsoHunt et TorrentHound. Tous ces sites sont des grosses pointures du torrent.

Et les australiens se sont donc tournés en masse vers des services de VPN comme Hidemyass, VyprVpn et NordVPN. Ils peuvent ainsi contourner ce genre de blocage en quelques clics.

En mai dernier, Foxtel est revenu à la charge. La société a ainsi demandé que 50 FAI locaux bloquent un nombre important de sites pirates qui n’avaient pas été pris en compte dans l’acte de l’an dernier.

Aujourd’hui, le géant de la TV payante d’Australie est donc de nouveau en première ligne. L’entreprise a encore une fois porté plainte contre 128 noms de domaine. Tous liés au piratage de films et de contenus télévisuels.

De nombreux sites visés et bientôt bloqués ?

Parmi les principaux sites ainsi accusés, on retrouve : YesMovies, LosMovies, Vumoo, Watch Serie1, Watch Serie 2, CartoonHD, Putlocker, TV1, ProjetcFree, ProjectFreeTV2, Watch Episodes, Torlock, The Dare Telly ou encore 1337x pour ne citer qu’eux.

Comme vous pouvez le constater, Foxtel s’en prend donc à la fois à des sites torrents mais également à des sites de streaming.

Ce sont d’ailleurs ce genre de sites qui attirent de plus en plus l’attention dans la lutte contre le piratage en ligne. Les sites de streaming apparaissent en effet de plus en plus et de plus en plus rapidement.

Leur mise en ligne peut en effet être quasi automatisée. La bataille judiciaire peut donc facilement devenir très laborieuse.

Ce jeu du chat et de la souris semble sans fin. C’est d’ailleurs ce qu’en pense également le juge Burley qui présidait la séance. Il a ainsi comparé le processus de blocage des sites (et des sites miroirs, copies, proxy, etc) au jeu de « whack-a-mole ».

L’avocat de Foxtel a répondu que « le blocage de ces sites est très utile. C’est très important de les bloquer. »

Foxtel a accompagné sa plainte de démonstrations en direct sur YesMovies, Putlocker, 1337x et Watch Series. La démonstration s’est ainsi concentrée sur la série Wentworth diffusée sur la chaîne depuis 2013 et sur la célèbre série Games of Thrones.

Le juge a alors précisé qu’une présentation de la piraterie sans « spoiler » serait appréciée, étant lui-même fan de la série… La semaine dernière, un des épisodes avait en effet été diffusé avant la sortie officielle. HBO a effectivement été victime d’un piratage sans précédent.

Le verdict du juge Burley va être rendu plus tard. Mais de toute évidence, la demande de Foxtel ne devrait pas poser problème.

Si les FAI australiens se sont par le passé opposés aux blocages sur différents aspects, aujourd’hui ils n’apparaissent même plus aux audiences. Il faut préciser que désormais ils sont payés 50 $ Australiens par domaine bloqué.

Ce sont des entreprises comme Foxtel justement qui les rémunère. Les FAI ne jouent plus qu’un simple rôle technique dans ce genre d’affaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.