T411 déménage vers une nouvelle adresse

Wax seal next to a bundle of old letters on an antique wooden tableC’est désormais devenu une habitude : T411 déménage. L’un des plus célèbres sites de partage en langue française, une référence, change de nouveau d’adresse.

Comme à son habitude, le site ne précise pas vraiment ce qui le pousse à déménager.

En réalité peu importe tant que les internautes ont toujours accès à leur compte et à leurs torrents.

T411 déménage vers le LIECHTENSTEIN

Ceux qui ont l’habitude de télécharger des torrents sur T411 ne sont certainement pas surpris. Le site a en effet changé encore une fois d’adresse.

Ça faisait maintenant 9 mois que T411 avait élu domicile en Suisse. L’adresse se terminait en effet en « .ch ». Désormais c’est donc le Liechtenstein qui accueille la plateforme de partage.

La principauté offre en effet une extension de premier niveau qui a séduit les administrateurs. La nouvelle adresse de T411 est donc « T411.li ».

Pour le moment l’ancienne adresse est toujours accessible, l’internaute se voit simplement redirigé ver le nouveau nom de domaine automatiquement. Donc pas de panique.

Ces dernières années, le site a donc déménagé à plusieurs reprises. Il y a eu le Monténégro avec l’extension « .me ». A suivi l’extension « .io » du territoire britannique situé dans l’Océan Indien puis celle de l’Inde « .in ».

Accéder à T411 sans problème

Si l’équipe de T411 reste plutôt discrète sur les motifs de son déménagement, on imagine aisément que les ayants droits et autres industriels du divertissement mettent régulièrement la pression sur le site.

L’accès au site est d’ailleurs interdit en France depuis avril 2015. La société civile des producteurs phonographiques (SCPP) avait en effet engagé une poursuite contre le site qui avait entrainé son blocage par plusieurs FAI.

Cependant, il est facile de contourner ce blocage. Il suffit de passer par un fournisseur de VPN come Cyberghost, VyprVpn, NordVPN et le tour est joué.

En quelques clics, vous pouvez changer d’adresse IP. Vous pouvez donc accéder au site sans problème et n’avez rien à craindre de Hadopi non plus : le gendarme du net ne peut plus vous identifier.

De plus, pour obtenir le blocage de cette nouvelle adresse, la SCPP doit repasser encore une fois devant la Justice. Pas de problèmes majeurs donc pour tous les internautes qui veulent partager des données, du moins pour le moment.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.