Autorisation d’utiliser Trojan par le Sénat ?

Hebrew comptuter code in red.Afin de trouver une solution au fléau du terrorisme, un des articles de loi proposé au Sénat prévoit d’autoriser « une personne qualifiée » à se servir du logiciel Trojan (Cheval de Troie) afin d’espionner les personnes suspectées.

Trojan bientôt utilisé comme un moyen de surveillance par les juges d’instruction ?

Plusieurs articles de loi ont été proposés dernièrement au Sénat afin de pouvoir trouver une solution au fléau du terrorisme. Ces articles visent tous à renforcer le contrôle pour la lutte antiterroriste. Parmi eux, figure un article bien particulier.

Dans le texte de l’article, il est question d’autoriser un juge d’instruction à revendiquer une installation des logiciels et appareils d’espionnage, de contrôle et de surveillance sur les différents systèmes informatiques des principales personnes suspectes d’alliance avec le terrorisme.

En effet, en 2011, la loi Loppsi permettait aux juges d’autoriser les policiers judiciaires et les officiers à espionner les suspects (sans leurs accords bien sûr), et ce, après accord du procureur de la République: en accédant à leurs données, en les enregistrant, en les conservant et en les transmettant comme elles sont.

  Il est à rappeler que toutes ces opérations se font sous l’égide du juge d’instruction qui contrôle de près tout ce qui se fait.

Mais hélas, l’Etat a rejeté cette loi. Le nouveau Ministre de la justice Jean-Jacques Urvoas a, en effet, expliqué cela par le fait que l’ANSSI (Agence nationale de sécurité des systèmes d’information) est un organisme qui a pour rôle d’assurer la sécurisation du dispositif.

Aussi, le gouvernement a trouvé qu’il est essentiel de respecter d’un autre côté, la vie privée des internautes. De ce fait, cet amendement a fini par être rejeté.

Notons à la fin, qu’une utilisation d’un bon réseau virtuel privé (VPN) permet de protéger les internautes de toute sorte d’espionnage ou de piraterie.

Les VPN garantissent une protection de la vie privée de ses utilisateurs et une navigation anonyme sur le web.

Mise à part cela, le VPN permet d’accéder à tous les sites souhaités (sites de téléchargements illégaux, sites censurés dans le pays d’origine, etc.) car il crypte la vraie adresse IP de l’utilisateur et lui fournit une adresse IP fictive non déchiffrable.

Les meilleurs VPN du marché actuel sont : Cyberghost, Hidemyass et VyprVpn.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.