Quel est l’avenir de la vie privée en ligne?

donnees-en-ligne-300x198L’avenir de la vie privée en ligne est un travail en cours

La Conférence de 2013 RSA à San Francisco à réunit les meilleurs professionnels de la sécurité informatique et des chefs d’entreprise pour discuter des nouvelles tendances en matière de cybersécurité et de formuler les meilleures stratégies pour lutter contre les menaces actuelles et futures.

Lors de la conférence des experts de confidentialité Google, Mozilla, Microsoft et Facebook ont abordé des questions comme «Est-ce que les gens partagent leurs données personnelles librement en échange d’un service personnalisé supplémentaire?

Ou vont-ils devenir très protecteurs de leur informations privées, en utilisant des outils et des navigateurs afin de protéger leur identité auprès des annonceurs et d’autres entreprises? « 

Dans les coulisses des sociétés comme Google et Facebook sont des experts de la vie privée, y compris les avocats et les ingénieurs qui gèrent un assortiment de demandes de données confidentielles.

Il ya des règlements gouvernementaux et les règles de l’industrie à considérer avec pour satisfaire les exigences à la fois des client et des annonceur.

«Il est important pour tout le monde et facile à reconnaître qu’une grande partie de l’incroyable croissance de l’Internet jusqu’a aujourd’hui a été alimentée par la publicité », a déclaré Keith Enright, l’avocat de Google sur la protection des renseignements personnels. «Je crois que ça va continuer à être vrai. »

En 2012, Facebook a généré 4,2 milliards de dollars et Google a généré 43,6 milliards de dollars en revenus publicitaires.

Les clients ne peuvent pas payer les factures des entreprises, mais ils ont encore beaucoup de pouvoir et la vie privée est de plus en plus important pour eux. Ils peuvent changer de navigateur ou de cesser d’utiliser les services afin que les entreprises savent qu’ils doivent faire attention à eux.

La demande des clients pour le contrôle des donnés a conduit à introduire la fonction «ne pas suivre» qui se trouve maintenant sur tous les principaux navigateurs: Internet Explorer, Chrome, Safari et Firefox. Quand cette fonction est activé, elle permet des sites à ne pas suivre les activités en ligne de cette personne.

«Ne pas suivre» semble être une bonne option pour les consommateurs, même si elle a été difficile à appliquer et le World Wide Web Consortium (W3C) a encore besoin de normes officielles.

Les questions de confidentialité vont devenir de plus en plus difficile dans le futur car plus d’appareils (des voitures intelligentes aux thermostats) se connectront à Internet, il y aura plus de données personnelles à collecter.

Dans un futur proche, il y aura probablement des options qui établissent un équilibre entre le partage de l’information et l’arrêt de divulgation de toutes les données.

Puisque tout le monde voudra le même niveau de protection, la personnalisation devront être mis à disposition.

Les politiques de confidentialité fastidieuse avec leurs terminologies juridique complexe ne s’en iront jamais, mais de meilleurs contrôles peuvent émerger.

Quoi qu’il arrive les sociétés futures devront éduquer les consommateurs et leur fournir des options pour accomender leurs désires de protection en ligne. Voila les VPN qui peuvent aider à anonymiser votre vie en ligne

Hidemyass, VyprVpn, NordVPN

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.