Censorship: l’Iran et la Russie ne restent pas en arrière !

Businessman hands tied with handcuffs on laptop keyboard.La liberté du net stipule que les gouvernements doivent relâcher leur contrôle de la toile.

Ceci est valable quatre années de suite pour les nations qui ont opté pour le censorship du net.

Plus de la moitié des pays qui ont signé la convention se sont retrouvés dans la spirale.

Selon le rapport en question, les gouvernements ne doiventplus employer des méthodes d’espionnages des données échangées sur la toile.

Il existe pour cela de nouvelles lois spécifiques pour la légitimité du contrôle d’internet et pour l’opposition criminelle en ligne. Les sites internet et les personnes sont donc concernés. 

L’Iran fait partie des paysoù l’internet n’est pas du tout libre et la Russie a toujours eu une réactionnégative face à internet. Elle a ces dernières années, investi de grosses sommes d’argent dans des processus pour permettre au gouvernement de contrôler internet et d’assurer le censorship.

Le plus affecté par cette opération en Russie risque d’être le géant Google. En effet, il se verra contraint d’ouvrir sa base de données utilisateurs aux autorités russes.

Ce n’est pas une obligation mais c’est ce qu’il devra faire s’il veut continuer ses opérations sur le sol russe en toute tranquillité. Les utilisateurs peuvent donc commencer à prendre leurs précautions pour ne pas se faire épingler par le gouvernement.

L’une des meilleures méthodes pour y arriver consiste à masquer son adresse IP. Cela comporte de nombreux avantages, notamment celui de contourner le censorship. Il faudra s’équiper de VPN, des logiciels adaptés pour y arriver.

Faites votre choix entre les meilleurs à savoir :

Protégez vos données personnelles en masquant votre adresse IP quand vous surfez sur internet, est la seule méthode pour véritablement être en sécurité et échapper à la censorship.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.