Wawa mania le site de téléchargement favori des français

Reconnu comme étant l’un des plus gros sites warez, il a été rendu disponible sur internet le 6 novembre 2006 en totalisant une communauté de plus de 2 millions d’utilisateurs.

Bien qu’il soit considéré par la presse comme étant un site de piratage, il n’en est pas moins légal.

La petite histoire…

Ce site se veut avant tout comme une plateforme de partage et d’échanges entre les internautes. Le contenu qui y circule concerne à la fois des liens de téléchargement de films, de musiques, de séries, sans oublier les jeux vidéo et bien plus encore.

Il a la particularité de présenter des contenus de bonne qualité, normalement protégés par les droits d’auteurs. Dès le début de sa création, une forte communauté s’est précipitée à sa porte.

wawa-maniaSon fondateur Dimitri Mader, alias Zac, a été inculpé suite à une plainte collective de certaines structures de lutte contre la piraterie.

L’alternative à l’incarcération était une amende de 20.000 euros. À sa suite, un dénommé HTCPOWER a pris les rênes du site en 2010.

Désireux d’échapper à toutes poursuites, il changea l’extension du nom de domaine qui devient tour à tour.cc (les îles Cocos), .ws (îles Samoa) puis .ec (domaine de l’équateur).

Comment fonctionne le site ?

Wawa mania, c’est tout un monde de contenu diversifié et actualisé au maximum. Pour devenir membre de ce site et bénéficier de ses services, c’est facile. Il suffit de s’inscrire.

Contrairement à d’autres qui compliquent cette formalité, ce site règlemente lui-même ses périodes d’inscription. Une fois la session ouverte, l’utilisateur se rend sur la page web du site et clique sur l’option ‘’inscription ’’.

Là, il choisit un nom d’utilisateur, un mot de passe et inscrit son adresse email. Un message lui est envoyé dans sa boite électronique contenant un lien de confirmation qu’il doit suivre pour être redirigé sur la page d’accueil.

L’utilisateur suit les instructions et se connecte. Il a dès lors accès à tout le contenu offert par la page. Grâce à l’outil ‘’rechercher’’, il entre le nom du fichier qui l’intéresse et des résultats apparaissent aussitôt.

Pour télécharger un film, ou de la musique par exemple, l’utilisateur s’identifie et entre le nom du fichier qu’il désire. Des dizaines de résultats apparaissent.

Il n’aura plus qu’à cliquer sur le lien qui l’intéresse. En moins d’une minute, une page megaupload apparait. Il suffit alors de cliquer sur l’option ‘’télécharger’’, et ça démarre.

Les rapports entre wawa mania et la répression antipiratage

Bien que très apprécié et usité par les internautes français, le site fait l’objet d’une répression quasi constante de la part de la Haute Autorité et ce, depuis sa création. Son fondateur en a d’ailleurs fait les frais.

Et pour cause, ce site met à libre disposition des œuvres protégées, et à titre gratuit. Ceci est une violation des articles 122-3, 122-4 et 335-1 du code de la propriété intellectuelle en France.

Cette répression vaut pour le staff du site aussi bien que pour les utilisateurs, sans oublier les hébergeurs.

Les premiers risquent une peine d’emprisonnement et/ou une amende ; les deuxièmes, une amende ; et les derniers, sont astreints à une amende de 75.000 euros et d’une peine d’emprisonnement d’un an si, et seulement si, ils refusent de retirer les fichiers incriminés et font la preuve de l’ignorance de leur nature frauduleuse.

Même si la répression en France manque d’effectivité, vu le peu de cas que la Hadopi a fait du streaming lors de sa création, il n’en est pas de même aux États-Unis.

En effet, la représentation américaine du secteur commerce (USTR) a ajouté pour la première fois un site français sur sa « blacklist » des sites à démolir.

Il affirme que ce site héberge puis partage gratuitement du contenu protégé par les droits d’auteurs.  La France ayant été incapable de poursuivre le propriétaire du site, le gouvernement américain prendrait la relève.

Situation singulière, ce n’est plus la Hadopi qui veut sanctionner un site pirate, mais son alter ego américain ! Les temps s’annoncent durs pour les partisans du téléchargement illégal.

Cependant, il existe encore quelques moyens de passer entre les mailles du filet.

Comment télécharger sur wawa mania en toute discrétion

Vous aimez le téléchargement gratuit. C’est évident. La manière la plus simple de continuer à en bénéficier est de se munir d’un VPN.

Un réseau privé virtuel est un service qui vous permet de surfer sur internet en apparaissant sous une autre identité. Avec les nouvelles reformes de la Hadopi, mais aussi d’autres organes étatiques comme on l’a vu, ce n’est plus uniquement les sites qui sont poursuivis mais également les internautes.

De ce fait, il importe de sécuriser votre téléchargement en brouillant les pistes derrière vous et de façon à vous rendre intraçable sinon invisible.

Pour ce faire, le VPN crypte vos données et vous offre la possibilité de masquer votre réelle adresse IP. Quand vous naviguez sur votre site de warez préféré, vous n’aurez plus à craindre d’être épinglé puis livré en pâture à la Hadopi.

En plus, il sécurise votre connexion, amplifie votre vitesse de navigation et vous offre maints moyens de contrer les institutions gendarmes, tant en France que dans le monde entier.

Mais quel VPN choisir ? Et surtout, comment savoir que c’est le plus performant ? Pour vous faciliter la vie, nous avons sélectionné pour vous les meilleurs parmi les meilleurs.

  • Hidemyass : Pour ceux qui l’ont essayé, HMA est le VPN dont on ne peut plus se passer. Il est disponible à 6.55 $/mois. Rapide, fiable et disposant d’une bande passante illimitée, jamais la Hadopi n’aura vent de vos activités.
  • VyprVpn : Reconnu comme étant le plus rapide de tous, il a su faire ses preuves au cours des années. 
  • NordVPN : Proposé par une société qui dispose de ses propres infrastructures, ce VPN inspire d’office confiance aux utilisateurs. Il offre des applications pour PC et pour mobile et est en outre compatible avec tous les systèmes d’exploitation disponibles sur le marché.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.

×

Spécial ÉTÉ - 55% de réduction sur les abonnements Hidemyass de un an jusqu'à fin septembre Obtenez votre réduction